Air Mouse

Interaction par mouvement de l'index

Introduction

Fort d'une longue expérience dans les champs disciplinaires de l'Interaction Homme-Machine, les recherches des équipes du LSI portent actuellement sur une technologie prometteuse d'interaction par mouvement de l'index. Air Mouse consiste à utiliser un doigt placé au dessus du clavier pour interagir avec une application dans un espace bi ou tri-dimensions. Ses nombreuses qualités en font une technologie adaptée à de nombreuses applications.

Bénéfices

  • Compacité : Air Mouse ne nécessite aucune surface d'interaction. L'interaction se fait par de simples mouvements de doigts.
  • Interaction 2D/3D : Le dispositif Air Mouse permet des interactions en deux ou trois dimensions sans changer la position du bras. Le dispositif est en effet versatile au type d'interaction.
  • Ergonomie : Basé sur une méthode d'interaction naturelle de pointage et de manipulation, le concept est facilement adopté par les utilisateurs.
  • Coût : Le coût du dispositif est potentiellement très bas comparativement aux autres dispositifs d'interactions existants, particulièrement pour les interactions 3D.
  • Performance : Les performances actuelles d'Air Mouse en font un dispositif comparable eàl'existant pour le 2D et parmi les meilleurs pour les interactions 3D. Air Mouse possède également l'avantage de demander moins d'efforts de concentration pour la manipulation 3D que les dispositifs spécialisés.


Offre

  • Collaboration de R&D
  • Transfert du savoir-faire


Technologie

A l'aide d'un jeu de 2 caméras, infra-rouge par exemple, placées au dessus de l'écran de l'ordinateur portable, la technologie Air Mouse consiste à utiliser un doigt placé au dessus du clavier pour interagir avec une application dans un espace  bi ou tri-dimensionnel. Le doigt est simplement équipé  de réflecteur infra-rouge  permettant de repérer l'orientation et la position du doigt. A l'aide d'algorithmes de reconstruction de la vision, Air Mouse est capable de suivre de la position des réflecteurs dans l'espace d'interaction 3D. Le traitement des points capturés est optimisé afin de permettre une interaction intuitive et naturelle.

Protoype Air Mouse

  • Pointage 2D : L'index est communément utilisé pour désigner des objets. Pour le pointage 2D, l'index est utilisé pour définir un rayon virtuel touchant l'objet désigné sur l'écran. Dans le montage présenté ici, 2 anneaux réflecteurs sont disposés respectivement sur la première et la dernière phalange de l'index, les deux points enregistrés dans l'espace 3D définissent le rayon virtuel. Ainsi quand l'utilisateur bouge son index et pointe un objet de l'écran, le curseur bouge sur l'écran en fonction de la position désignée par le rayon virtuel.
  • Pointage 3D : Dans le cas d'un pointage 3D, un seul réflecteur au bout de l'index est utilisé. Le curseur 3D bouge en fonction de la position du réflecteur dans l'espace 3D. Afin de préserver une relation directe entre la position du réflecteur et le pointage 3D, aucune rotation n'est introduite entre la zone d'interaction et la zone d'affichage. Après calibration, les mouvements du curseur suivent directement  ceux de l'index à droite, à gauche, en haut, en bas, en profondeur. Un facteur d'échelle optimal est calculé afin de réduire l'amplitude des gestes et donc la fatigue pour l'utilisateur sous contrainte de la précision du pointage.


Domaines d'application

  • Infographie 3D
  • Ordinateurs portables
  • Conception assistée par ordinateur
  • Confort du poste de travail

Contactez nous