S3 Studios et Carnot LSI : Développer le potentiel de la photo 3D

Le prestigieux studio photos vietnamien S3 Studios et l'institut Carnot LSI viennent de débuter une collaboration. Cette association a permis à S3 Studios de bénéficier de l'expertise croisée du Laboratoire d'Informatique de Grenoble et des experts en maturation de l'institut Carnot LSI. Une alliance de plusieurs mois dont S3 Studios ressort avec de belles avancées.

 

Rencontre avec Daniel Caune, responsable produit chez S3 Studios

 

S3 Studios en quelques mots ?

S3 Studios c’est un studio de photos mais un studio plutôt innovant… En parallèle, on s’inscrit dans une démarche d’innovation produit en développant une application Android et IOS qui permet notamment de manipuler et de contrôler des photos 3D.

 

Quel est l’enjeu auquel vous avez fait face dans le développement de cette application   ?

Pour faire simple, l’application que l’on a développée permet à l’utilisateur de faire pivoter une photo 3D sur son écran. Mais quand on parle de photo 3D, on parle en fait de l’association de plusieurs clichés obtenus grâce à une combinaison d’appareils photos disposés en arc de cercle autour de l’objet photographié. Il faut donc combiner les différentes images pour reproduire la sensation que l’on fait pivoter un objet ou bien que l’on tourne autour.

Et pour améliorer l’expérience utilisateur, il est essentiel de lisser le comportement des images ce qui permet d’éviter l’aspect saccadé que l’on retrouve notamment sur un gif animé.

Ce lissage est obtenu en détectant des points d’intérêt sur les photos et en les mettant en correspondance d’une photo à l’autre.

Cette mise en correspondance de points d’intérêt est un travail essentiel mais qui prend énormément de temps s’il est fait manuellement – ce que l’on fait aujourd’hui au sein de S3 Studios. A l’inverse, automatiser le principe permet d’économiser un temps précieux mais requiert une expertise très spécifique en vision par ordinateur et en traitement d’images. A ce niveau, nos compétences ne nous permettaient pas d’atteindre le résultat escompté.

 

En quoi consiste votre collaboration avec l’institut Carnot LSI ?

Notre besoin spécifique ne collait pas forcément avec les offres disponibles sur le marché. On a donc cherché un laboratoire qui pouvait nous épauler sur cette phase spécifique de développement. Mais ce n’est pas toujours évident de trouver le bon interlocuteur…

J’ai entendu parler de l’institut Carnot LSI via le projet qu’il a soutenu sur un nouveau mode d’interaction avec une scène 3D : le suivi de la position de la tête de l’utilisateur.  Après un premier rendez-vous pour discuter de notre besoin, le pôle de maturation du Carnot LSI nous a proposé une offre de collaboration avec une expertise scientifique et un développement logiciel adapté qui collaient précisément à notre besoin.

 

Quel est le résultat de cette collaboration ?

Le pôle de maturation du Carnot LSI nous a livré un logiciel de détection automatique et de mise en concordance de points d’intérêts qui s’adapte au logiciel de morphing que nous développons en interne.

Les résultats qui viennent de nous être livrés sont très intéressants. On est plutôt content de cette première collaboration qui peut très certainement déboucher vers d’autres développements…